Arrêter de fumer avec la luxopuncture au Centre esthétique Boulogne billancourt

Dire « Stop » au tabac avant que votre santé ne parte en fumée 

« Le tabac, c’est tabou ; on en viendra tous à bout ! », scandait les acteurs Bernard Campan et Didier Bourdon dans le film « Le Pari » en 1997. Le duo luttait contre l’appel de la cigarette. Si les deux compères ont fait sourire les spectateurs et les fumeurs de l’époque, des années plus tard, il est toujours aussi difficile d’arrêter de succomber à l’envie de fumer. Pourtant une méthode particulièrement ingénieuse appelée luxopuncture pourra vous accompagner dans cette voie.                                                            

Le tabac, pourquoi c’est si dur d’arrêter ?

« Fumer tue », tel est le slogan répété depuis des années et affiché sur les paquets de cigarettes. Si celles-ci sont aujourd’hui vendues dans des packagings aux illustrations difficilement soutenables, cela n’empêche pas les accros de la nicotine de consommer du tabac. Il est difficile de dire « Stop » du jour au lendemain. Après avoir tenté les patchs, les chewing-gum ou s’être vengé sur la nourriture, beaucoup replongent. Non pas toujours par manque de motivation, mais par habitude… Celle de la cigarette à la pause de 10h au bureau, après le déjeuner puis l’après-midi lors d’un petit break entre collègues….

Malgré les conséquences connues et néfastes du tabac sur notre santé mais aussi l’éclat de notre peau ou de nos cheveux, le nombre de fumeurs ne décroît pas. La France compte près de 16 millions de fumeurs. Un jeune sur trois entre 15 ans à 19 ans fume même si plus de la moitié déclare vouloir arrêter.

Luxopuncture, le traitement sans aiguilles

La luxopuncture est une technique qui traite différents symptômes et problèmes sans recours aux aiguilles. Elle s’apparente à l’acupuncture mais sans douleurs ni effets indésirables. Il s’agit d’un procédé d’infrarouge qui stimule les méridiens dont le rôle de ceux-ci est de véhiculer l’énergie dans le corps.  Le praticien pose un stylet sur la peau afin d’actionner certains points réflexes et terminaisons nerveuses. Cela va permettre de réguler la production d’hormones (sérotonine, endorphine et dopamine…) qui interviennent dans l’envie de fumer. La luxopuncture a également un impact sur la surcharge pondérale, l’inconfort de la ménopause ou encore les troubles du sommeil.

Le sevrage tabagique consiste en une cure en 5 séances (une par jour) pour aider le fumeur pendant sa période de sevrage puis un suivi de trois mois sera nécessaire. La cure doit être commencée quand le patient se sent prêt et motivé. La luxopuncture va ainsi aider le fumeur à améliorer son bien-être afin d’atténuer les compulsions tabagiques (besoin irrépressible de fumer). Cette méthode permettra également d’atténuer l’irritation de la sphère ORL (sinus, papilles gustatives, gorge…) causée par la fumée de la cigarette et enfin un effet apaisant pour combattre les conséquences du sevrage: nervosité, irritabilité et excès d’appétit.

Un suivie de cure pour arrêter de fumer durablement

Par la suite, des fiches de recommandations et de digitopuncture accompagneront l’ancien fumeur pour gérer le quotidien et éviter de replonger dans des phases de stress entre autres. Si la personne sent qu’elle peut craquer, une ou deux séances supplémentaires seront à prévoir. Une étude réalisée par un CRO (Clinic Research Office) indépendant TEREO INTERNATIONAL sur 188 sujets a souligné quelques conclusions. 90,5% des personnes testées ont arrêté de fumer après la cure. Un chiffre encourageant pour ceux qui ont usé de techniques de sevrage différentes.

Pourquoi attendre le 1er janvier 2020 pour se lancer dans les bonnes résolutions ? Dès maintenant, envisagez des solutions pour dire « Stop » au tabac. La luxopuncture pourra être un tremplin pour vous faciliter cette lourde tâche.