Rajeunissement vaginal via la gynécologie esthétique

La gynécologie esthétique : le soin rajeunissant et hydratant !

La gynécologie esthétique vient au secours des problèmes gynécologiques depuis quelques années. Si l’utilisation de l’acide hyaluronique sur le visage a démontré ses vertus hydratantes et reconstituantes des tissus, celui-ci s’est montré tout autant convaincant pour son action dans les tissus vaginaux. Longtemps tabou, la gynécologie esthétique est aujourd’hui très performante sur le rajeunissement vaginal. A l’heure où les soucis gynécologiques touchent plus d’une femme sur six, elle semble d’ailleurs devenue indispensable.

Le soin vaginal, c’est quoi ?

Suite aux accouchements, à l’approche de la ménopause ou au fil des années, des sécheresses des muqueuses vaginales peuvent apparaître : perte de l’élasticité et diminution de la trophicité. Ces phénomènes peuvent interférer la vie de couple de par l’inconfort physique ou psychologique, l’irritation et les douleurs durant les rapports sexuels. C’est à ce moment-là que la gynécologie esthétique peut entrer en jeu pour un rajeunissement vaginal.

Plusieurs facteurs peuvent vous amener à réaliser ce soin. Par exemple, la nécessité de rééquilibrer des désordres intimes, la sécheresse intime, l’inconfort vaginal ou les irritations chroniques. La gynécologie reste un domaine délicat, d’où la difficulté de savoir en parler avec une personne de confiance. Le spécialiste doit prendre le temps nécessaire pour comprendre votre besoin ou le mal qui vous ronge.

Quels sont les bénéfices du rajeunissement vaginal ?

Des injections d’un acide hyaluronique spécifiquement dédié à cette zone nommé Désirial sont réalisées et permettent divers bénéfices. Il redonne du volume aux grandes lèvres, ce qui permet de fermer et protéger l’ouverture du vagin et d’améliorer l’aspect esthétique. Ce soin assure une hydratation locale de la peau et des muqueuses. Il stimule la production de collagène pour que la muqueuse devienne plus épaisse et résistante. L’acide hyaluronique traite les dysfonctionnements sexuels lié à un affaiblissement du point « G » aussi appelé point « Grafenberg ». Enfin, il traite les cicatrices de la sphère intime (traite les fissures vaginales ou encore les douleurs de la bride d’épisiotomie).

Comment se déroule une séance ?

Après une première consultation avec examen gynécologique, le médecin établira un plan de traitement de la patiente. L’intervention s’effectuera sous anesthésie locale avec la patiente assise sur la table d’examen en position gynécologique.

Quant aux injections d’acide hyaluronique, elles s’effectuent au niveau vulvaire et à l’entrée du vagin. Elles sont réalisées à l’aide d’une aiguille très fine pour déposer le produit superficiellement juste sous le derme ou de la muqueuse à réhydrater. Les injections s’effectuent de chaque côté de la vulve à l’aide d’une canule pour redonner du volume aux grandes lèvres. L’intervention dure une vingtaine de minutes et est indolore.

Des précautions à prendre ?

Des précautions sont à prendre avant des injections au niveau de la sphère intime de la femme. Il faut éviter la prise d’anticoagulant et d’aspirine quelques jours avant la séance . Il faut  également utiliser des ovules prescrits par le médecin.

Après le traitement, vous devez éviter de fréquenter des lieux publics humides comme la piscine, le jacuzzi ou le hammam pendant une dizaine de jours. Mais aussi éviter tout rapport sexuel pendant une petite semaine. Enfin éviter, les jours qui suivent le soin, de faire une activité générant une pression sur la zone traitée comme le vélo ou l’équitation.

N’ayez pas peur de consulter un professionnel en cas de soucis intimes. Le sujet n’est définitivement plus tabou et rien ne doit vous empêcher d’être dans votre confort intime au quotidien !