Epilation définitive, tout connaitre des différentes méthodes

L’épilation définitive : la solution au poil !

Ne plus avoir à s’épiler régulièrement est un peu le rêve de beaucoup de femmes ! L’épilation définitive est une véritable avancée technologique qui permet d’éviter l’étape de la cire et de préparer l’été dès la saison hivernale. Mais à qui s’adresse-t-elle et surtout quelles sont les méthodes utilisées pour venir à bout des poils ? Zoom !

Qu’est-ce que l’épilation définitive ?

Il existe différentes manières d’éradiquer les poils de notre épiderme via la technique du laser ou de l’épilation électrique par électrolyse.

Si le laser a vu le jour commercialement en 1995, c’est l’année suivante qu’il s’est développé de façon plus importante à la suite d’autres études. Depuis cette technique a fait ses preuves et est très sollicitée par celles et ceux qui souhaitent maîtriser leur pilosité. L’épilation définitive agit sur le système pileux pour éviter qu’il ne repousse. Il s’agit de détruire le bulbe du poil via sa mélanine (pigment). Le laser va diffuser une chaleur pour que la température du poil avoisine les 70°. Le poil sera alors éradiqué et la zone germinative traitée sera stérilisée. Les nouveaux poils ne pourront s’y implanter et la peau ne subira aucune lésion. C’est ce qu’on appelle la photo thermolyse sélective.

Pour ce qui est de l’épilation électrique, c’est sûrement l’une des méthodes les plus efficaces pour éliminer les poils à tout jamais. Le médecin esthétique enverra une petite décharge électrique à faible voltage dans le bulbe du poil pour empêcher sa repousse. La réaction physique naturelle appelée électrolyse entrainera la destruction définitive du poil.

A qui s’adresse l’épilation définitive ?

L’épilation définitive n’est pas un acte anodin. Plusieurs recommandations sont préconisées avant de se lancer. Pour celles et ceux qui souhaitent réaliser une épilation définitive, il est conseillé d’attendre que le système pileux soit mature (pas de duvet). C’est-à-dire entre 20 et 25 ans chez la femme et 40 ans chez l’homme. L’adolescence n’est pas la meilleure période pour réaliser une épilation définitive car le terrain pileux n’est pas encore mûr.

Au laser

L’épilation définitive s’adresse à un certain type de poils et de peaux. Il est indispensable de prendre un rendez-vous préalable chez un médecin « laseriste » avant de commencer toute intervention sur vos poils. Si la technique d’éradication du poil consiste à cibler la mélanine contenue dans celui-ci, il est nécessaire que votre système pileux soit visible. L’idéal est de ne pas être bronzé(e) et de ne pas avoir appliqué d’autobronzant pour que la carnation de votre peau soit bien distincte de la couleur de vos poils. Dans le cas contraire, il peut y avoir des risques de brûlures.

Les poils clairs, blonds ou blancs ne peuvent faire l’objet d’une opération au laser. Dans ce cas, il faudra se tourner vers l’épilation électrique par électrolyse.

L’épilation électrique par électrolyse

L’avantage de cette technique, c’est qu’elle conviendra à tous les poils qui ne peuvent être traités au laser.

Quelles sont les zones concernées par l’épilation définitive ?

Chez la femme, les zones concernées par l’épilation définitive sont les ½ jambes, les aisselles et le maillot.

Pour l’homme, il s’agit plutôt des zones de poils comme le haut du dos, les épaules et parfois les pommettes du visage.

De quelle manière se passe une séance d’épilation définitive ?

Au laser

Il est souhaitable que l’épilation au laser s’étende sur une année pour être sûr d’éradiquer tous les poils. En effet, les poils ont une durée de vie de 4 mois en moyenne. Lors de la première séance, ils se peut que certains soient « endormis » et ne soient pas traités. Des séances toutes les 6 à 8 semaines permettront de venir à bout du cycle pilaire.

L’épilation électrique par électrolyse

Elle peut s’avérer douloureuse mais pourtant très fiable. Cette technique ne peut se faire qu’en phase anagène (phase de pousse du poil). Il est possible de réaliser une longue séance sous anesthésie locale pour traiter l’ensemble de la zone à épiler. Il faudra attendre 1 mois avant de renouveler la démarche. Parfois, le délai peut être réduit à 15 jours.

Des contre-indications particulières ?

Pour ces techniques, les contre-indications sont souvent les mêmes : il est déconseillé aux femmes enceintes de pratiquer une épilation définitive. Le mieux sera de démarrer le processus après l’arrivée du bébé.

Certains traitements antibiotiques photo sensibilisants ne permettent pas de se tourner vers l’épilation définitive. Le mieux est d’avoir l’avis de votre médecin référent ou de votre médecin esthétique. L’épilation définitive est un acte médical, ce qui signifie qu’elle doit toujours être pratiquée par un médecin.

Cette technique efficace vous permettra de ne plus vous poser de question sur l’état de votre pilosité lorsque votre fiancé vous propose un voyage surprise vers une destination ensoleillée !

Bye Bye le rasoir de poche et vive les vacances à Marrakech !